Organisation des obsèques

L'Espace Funéraire du Littoral assure un service global de prestations funéraires

Accompagnement

Les collaborateurs de l’Espace Funéraire du Littoral accompagnent les familles en deuil depuis près de 20 ans avec respect et professionnalisme.

« L’accompagnement de nos familles est notre priorité »
Disponibles 7j/7 et 24h/24 pour la prise en charge des défunts de votre famille, nous mettons également un point d’honneur à faire de votre accompagnement un moment privilégié, d’écoute, d’empathie, de compréhension et d’apaisement.
Votre histoire est unique, notre accompagnement le sera aussi.

Il n’y a pas de petits ou de grands hommes, il n’y a pas non plus de petites ou de grandes cérémonies pour nos familles. Il y a vous et votre histoire et nous ferons notre possible pour accompagner dignement le départ de l’être aimé.

Dans nos établissements d’Aizenay et du Poiré sur Vie, l’accompagnement au deuil des enfants, quel que soit le décès, quel que soit leur âge est une force connue et reconnue.  Chaque enfant doit pouvoir se construire et avancer comme un adulte après les épreuves que lui impose la vie.

Inhumation ou crémation

L’Espace Funéraire du Littoral assure l’ensemble des prestations funéraires de la prise en charge du défunt jusqu’à l’inhumation ou la crémation.

Le choix de l’inhumation ou de la crémation résulte de la volonté du défunt et doit être respecté. En l’absence de volonté particulière, et même si c’est une décision difficile, la famille devra assumer ce choix.

Pour vous guider, voici ce qu’il faut savoir :

L’inhumation appelée plus couramment enterrement est le fait de mettre en terre ou en caveau le cercueil du défunt. C’est une coutume funéraire très courante. On la retrouve dans la grande majorité des cultures.

L’inhumation a lieu le plus souvent dans un cimetière qui est celui de la commune où vivait le défunt, dans la commune où il est décédé ou encore dans celle où se trouve le caveau familial. Cette inhumation doit avoir lieu 24 heures et au plus tard 6 jours après le décès. Elle est soumise à l’autorisation délivrée par le maire de la commune. Le délai de 6 jours peut être exceptionnellement allongé sur demande d’un procureur ou pour un corps rapatrié depuis l’étranger.

La crémation consiste à réduire en cendres le corps du défunt dans un crématorium. C’est un procédé très ancien dans certaines cultures et qui se développe considérablement ces dernières années en France. Les délais de réalisation sont les mêmes que pour l’inhumation, entre 24 heures et 6 jours après le décès. La crémation est également soumise à une autorisation délivrée par la mairie de la commune où a lieu la mise en bière, dans le cadre du transport du corps, ou dans la commune du décès.
Compte tenu de l’évolution significative de la crémation (près d’un tiers des choix des familles ces dernières années), le législateur a encadré son champ d’application depuis janvier 2013.

Il a en outre reconnu que les cendres devaient avoir le même statut qu’un corps resté entier dans un cercueil. De ce fait, les cendres ne peuvent plus être conservées chez soi ou séparées entre les différents ayants droits.  Elles doivent être déposées avec leur urne ou dispersées dans un lieu approprié. Après la crémation, sans dernières volontés de la part du défunt, la famille devra choisir entre les différentes solutions règlementaires
Bon à savoir : Depuis 2008, tous les cimetières des communes de plus de 2 000 habitants doivent aménager au moins un espace cinéraire destiné à accueillir les cendres. Applicable depuis janvier 2013.
Les transports funéraires

L’Espace Funéraire du Littoral assure l’ensemble des transports de défunts sur tout le territoire français, mais également en Europe et vers l’international.

Transport avant mise en bière.

Il s’agit du transport également appelé « à visage découvert », il s’effectue généralement entre le lieu de décès et la chambre funéraire et doit s’effectuer dans un véhicule spécialisé, agréé et équipé d’un caisson réfrigérant.
Ce transport n’est possible que dans les 48 heures après le décès. Ce délai ne peut être allongé à plus de 48 heures même si le défunt a reçu des soins de thanatopraxie ou soins de conservation). Soins qui deviennent d’ailleurs obligatoires pour les transports au-delà de 600 kilomètres.

Si le décès a eu lieu en EHPAD (considéré comme le domicile du défunt), le corps peut y reposer jusqu’au jour des obsèques. Si l’EHPAD est à l’origine de la demande de transfert en chambre funéraire, c’est la direction de l’établissement qui prendra en charge les frais de transport et d’hébergement. Les articles du Code général des collectivités territoriales concernant le transport avant mise en bière, peuvent ne pas s’appliquer après une autopsie par exemple. Un transport après mise en bière peut être imposé par la justice.

Les transports funéraires
Transport après mise en bière.

Il s’agit du transport indispensable dans l’organisation des obsèques, car le défunt est conduit du lieu de mise en bière vers un lieu de culte, un cimetière ou un crématorium. Il s’effectue de manière générale par des corbillards ou tout autre véhicule adapté pour ce type de transport.

Si le corps du défunt doit être transporté à l’étranger, différents moyens peuvent être choisis : le transport routier ou le transport aérien. Dans les deux cas, le certificat de décès est demandé. Pour un rapatriement vers certains pays, les soins de conservation sont exigés.

Les transports funéraires
Rapatriement vers l'étranger ou depuis l'étranger.

Beaucoup de familles choisissent d’inhumer leur défunt dans son pays d’origine (Espagne, Portugal, Algérie, Israël, Maroc, Sénégal, etc.). Ce respect des cultures et des volontés nécessite un transport international.

Suivant la demande des familles, la société de Pompes Funèbres prend en charge le transport routier ou aérien du cercueil. Elle s’occupera également des nombreuses formalités administratives qui accompagnent le transport d’un corps à l’étranger (autorisation de fermeture de cercueil auprès de la commune du lieu de décès, préfecture, police, consulat, etc.).

Le transport est dans ce cas soumis à la surveillance des fonctionnaires de police dans les communes et de la police d’État. La surveillance débute dès le départ du corps par la pause de cachets de cire sur le cercueil jusqu’à l’arrivée du corps sur son lieu d’inhumation.

Certaines pompes funèbres disposent d’agréments de douanes et de la certification IATA, leur permettant ainsi de travailler directement avec des compagnies aériennes et ce sans intermédiaire.

Les transports funéraires
Transport d'une urne funéraire

Le transport d’une urne ne fait l’objet d’aucune démarche particulière  aux yeux de la législation. L’urne doit simplement être transportée avec décence, respect et dignité en plus de quelques précautions évidentes

Les compagnies aériennes peuvent refuser de considérer l’urne comme un bagage à main bien que les cendres soient stériles et ne présentent aucun danger. Le transport d’une urne ou de cendres peut être effectué par toute personne, aussi bien par envoi postal que par des moyens aériens, ferroviaires ou maritimes. En cas de transport aérien, un empaquetage approprié ainsi que les certificats de décès et de crémation seront demandés.

Les monuments funéraires

L’Espace Funéraire du Littoral dispose d’un large choix de monuments funéraires.

En stock ou sur commande, nous pouvons vous proposer une gamme variée et personnalisée de pierres tombales pour l’inhumation comme pour la crémation. En marbre autrefois, aujourd’hui la quasi-totalité des pierres tombales est en granit.

Même si nos fournisseurs tentent d’évoluer vers une gamme plus écologique (végétaux, bois…), le granit reste la matière la plus résistante dans le temps et sur la durée.

Il n’y a pas d’obligation en matière de conception et de réalisation. Les marbriers doivent pour autant tenir compte des règlements de cimetières différents selon les régions et le souhait des élus. Le monument peut être une simple dalle ou être rehaussée verticalement par une stèle.
Personnalisable et à l’image du défunt, la pierre tombale est le plus souvent gravée du nom, prénom, dates de naissance et de décès du défunt.

Une épitaphe ou une photo de la personne disparue peuvent aussi être ajoutées. Toute personnalisation fait l’objet d’une demande auprès du maire de la commune.
Des objets peuvent être également déposés sur le monument : plaques, fleurs, statues, lanternes, etc.

Articles funéraires

L’Espace Funéraire du Littoral, c'est aussi une gamme complète d’articles funéraires.

Nos magasins d’articles funéraires d’Aizenay et du Poiré sur Vie vous proposent une large gamme d’articles personnalisés ou personnalisables nous permettant de répondre au mieux aux attentes de chacun.

De la plaque granit aux messages forts à la plaque moderne aux images symboliques, des fleurs en céramique aux coupes de fleurs artificielles, tous nos articles sont fabriqués en France.

Notre équipe est à votre écoute pour vous conseiller et vous guider dans le choix d’un cercueil, d’une urne cinéraire ou encore d’une plaque funéraire.

Prévoyance Obsèques

Les Conseillers de l’Espace Funéraire du Littoral vous guident pour préparer l’avenir et prévoir le devenir.

Ce qu’il faut savoir :
Il existe 2 types de contrat de prévoyance, le contrat en capital et le contrat en prestations.

Le Contrat en Capital est un contrat de type assurance vie. C’est un dispositif qui permet de constituer un capital versé à un bénéficiaire au moment du décès du souscripteur. Notez que le bénéficiaire peut-être une personne physique ou morale : par exemple un conjoint, un enfant, mais aussi l’opérateur de pompes funèbres choisi. Le bénéficiaire dispose alors du capital pour organiser les obsèques du défunt. Majoritairement proposé par les organismes bancaires ou d’assurances ce type de contrat souffre de trois défauts majeurs : le capital constitué est souvent insuffisant pour couvrir l’intégralité des frais engagés pour les obsèques, les ayants droits devront alors financer le solde restant. Les obsèques sont organisées par les ayants droits avec toutes les contraintes, responsabilités et dérives que cela peut occasionner. Et enfin, le capital peut être utilisé à d’autres fins que le règlement des frais engagés pour les obsèques.

Le Contrat en Prestations, quant à lui, prend également en charge le financement des obsèques de la personne assurée, mais aussi et surtout l’organisation de ses obsèques. Cette différence qui peut sembler minime de prime abord, est en fait la garantie que le capital constitué, sera utilisé par l’opérateur funéraire pour organiser les obsèques selon les dernières volontés du souscripteur.
Le conjoint, ou la famille est donc certain dans ce cas, de n’avoir rien à organiser ni à financer. Le respect des dernières volontés est garanti par la signature d’un devis (à la souscription du contrat) qui détaille de manière personnalisée et réglementée (loi du 26 juillet 2013) l’ensemble des prestations souhaitées par l’assuré. A noter que ce contrat en prestations pourra être modifié tout au long de sa vie par le souscripteur et ainsi l’adapter à de nouvelles volontés.

Notre accompagnement

Accompagnement au deuil

À votre écoute, discrétion, déplacement à domicile.

Respect

De vos convictions, de vos souhaits, des volontés du défunt.

Permanence téléphonique

24h/24 et 7j/7